Les chants de Maldoror
Poésie / 21 juillet 2017

Les chants de Maldoror est écrit par Isidore Ducasse, un ouvrage poétique sous signature de « Comte de Lautréamont » divisé en six parties appelées « chants ». Le livre raconte Maldoror, le personnage riche de mystère et surhumain qui défie Dieu et effectue des atrocités pour le ridiculiser et lui montrer son vrai visage. Les chants peuvent être divisés en 7 circonstances permettant de découvrir la vraie philosophie d’un archange. Maldoror, la conversion au sadisme Maldoror se met à embrasser le Mal en exauçant de multiples actes diaboliques tels que son pacte avec la fille des ténèbres, l’extinction de la lumière de Dieu sous forme de ver éclatant. Une conversion qui met point à sa virtuosité et ouvre son cœur au milieu des enfers. La protestation de la beauté divine Doté d’une exceptionnelle clairvoyance, Maldoror a vu un Dieu infâme qui fait de la chair humaine sa meilleure recette. Par cette vision, il pense que ce Dieu n’a pas créé l’homme pour vivre heureux, les hommes ont par contre un destin cruel et inacceptable. C’est ainsi qu’il décide ne plus exalter ce maudit Dieu. La conversion en homme de mal Envahie par cette haine envers le Dieu Créateur, Maldoror…