L’Amant de Lady Chatterley

28 mars 2019

L’Amant de Lady Chatterley est un ouvrage du fameux écrivain anglais D. H. Lawrence. Publié en 1928 à Florence, le roman n’a pu être imprimé au Royaume-Uni qu’en l’an 1960. Ayant au tout début le titre Tenderness ou Tendresse, le récit avait connu de nombreux changements contrairement au manuscrit original, pour le permettre d’être à la portée de tous les lecteurs.

Un ouvrage scandaleux faisant objet d’une poursuite en justice

Le livre était au commencement un ouvrage scandaleux pour ses lignes et ses scènes explicites d’ordre sexuel. Aussi, l’auteur n’avait aucune gêne à s’exprimer avec des vocabulaires grossiers. Selon lui, cela résultait du fait que les amants n’étaient autre qu’un homme d’une classe ouvrière et que la femme était une aristocrate.

Le roman fut un événement public lors de sa première publication au Royaume-Uni. Comprenant ainsi des parties obscènes, il faisait l’objet d’une poursuite en justice jusqu’à ce qu’on puisse prouver que l’œuvre avait également une valeur littéraire. Pour cela, divers critiques universitaires ont été appelés comme témoin lors du procès, qui se termina par un verdict d’acquittement. Ainsi, le procès fut le moyen d’ouvrir la voie à une liberté d’expression dans le pays.

De quoi parle-t-on dans l’Amant de Lady Chatterley ?

L’histoire que raconte le livre n’est autre que celle d’une jeune femme mariée appelée Constance ou Lady Chatterley. Son mari fut un grand propriétaire d’un terrain, devenu inapte et impuissant sexuellement. Ainsi, sa vie devient une monotonie et son mari lui était indifférent. Cependant, la frustration sexuelle de la charmante Lady lui pousse à aller voir ailleurs et à entamer une liaison avec le garde-chasse dénommé Olivier Mellors. La fin de l’histoire est quant à elle assez impressionnante, car Lady Chatterley attend un enfant de son amant. Aussi, en attendant l’obtention du divorce de leurs conjoints respectifs, les deux amants se sont séparés.

De ce fait, le roman résume dans ses pages l’histoire d’amour issue de la rencontre de Lady Chatterley et d’Olivier Mellors. Il met ainsi en évidence un difficile apprivoisement, un lent éveil à la sensualité de l’amante et un long retour à la vie de l’amant. Aussi, l’auteur précise dans ses écrits que l’amour ne fait qu’un avec l’expérience de la transformation. Lors de sa parution, le livre fait en effet voler en éclats les tabous de la puritaine Angleterre du sexe aux préjugés sociaux. Cependant, le roman fait également vibrer avec une irrésistible sensualité. Il s’agit entre autre d’une histoire qui dispose d’une double transgression, à savoir celle qui est conjugale et celle, sociale.

L’Amant de Lady Chaterley est un roman d’une passion foudroyante dans les plus exquis des empires des sens. Autrefois considéré comme un pervers ou un écrivain à l’esprit malade, l’auteur avait un certain cran d’écrire un tel roman qui fait outrage à la morale selon certaines personnalité. Cependant, il a su garder la valeur du livre et transmettre aux lecteurs ce qu’il veut réellement faire connaître à travers son récit, à savoir une symphonie érotique où les amants attisent un brasier étincelant.

Dernière mise à jour le 2019-12-24 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.